Vous êtes ici

Rencontre B2B Equipements et intrants industriels pour IAA et l’agriculture en Arabie Saoudite

  • Rencontre B2B

    Informations sur l'événement

    Date(s) : Du Lundi 17 septembre 2018 au 20 septembre 2018
    Organisateur : Business France
    Lieu : Liban, Arabie saoudite, Riyadh
    • Contacts : pascal.roger@businessfrance.fr
    Lien vers l’événement
    Pays : Arabie saoudite, Maroc

    Business France organise du 17 au 20 septembre 2018 des rendez-vous d'affaire sur le thèmes des équipements et intrants industriels pour IAA et l’agriculture au Liban et en Arabie Saoudite.

    LIBAN

    Les entreprises agro-alimentaires représentent la plus grande part des établissements industriels du pays avec 18,2% des entreprises. 
    Sur 740 entreprises
    - 80% d’entre elles relevant des industries du vin. A noter qu’il existe au Liban 42 producteurs de vins, 40 usines d’arak (boisson locale), 8 usines de spiritueux.
    - 20% pour les industries de jus et boissons

    En raison de la faible production d’emballage de verre (2 usines seumement), la réponse aux besoins est assurée par les importations. Le marché libanais est donc très porteur.

    ARABIE SAOUDITE

    Avec un taux de croissance annuel moyen de 3,1 %, l’Arabie Saoudite est l’un des pays qui développe le plus rapidement son agriculture et son industrie agro-alimentaire. Les fermes sont relativement peu nombreuses mais sont très grandes. Ainsi Tabco gère 750 000 arbres fruitiers, Almarai possède 160 000 vaches, plusieurs autres fermes ont un cheptel compris entre 15 000 et 30 000 bovins. Le Royaume liste 588 usines de fabrication de produits alimentaires, qui emploient plus de 46 000 personnes. 

    Lancé en 2008, le Fond de Développement Agricole (5 Mds €) cherche à développer 8 secteurs ouverts à l'expertise internationale :
    - création d'un centre de formation sur les filières ;
    - eau agricole ;
    - filière fruits et légumes ;
    - filière avicole ;
    - filière dattes ;
    - filière ovine ;
    - filière aquacole ;
    - filière laitière.

    Les industriels saoudiens sont à la recherche de savoir-faire et expertise dans :
    - l'amélioration de la gestion des sites et équipements / usines, chaines de production, matériels d’irrigation, gestion des eaux, traitement de l’air, recyclage des déchets animaux, silos et outils de stockage, logistique et transports.
    - la maitrise des risques sanitaires, du contrôle qualité et tests laboratoires, besoin d’expertise vétérinaire.
    - la gestion et l'approvisionnement des nourritures animales (pour les élevages locaux), grâce à l'achat de terrains et développement de fermes (principalement en Argentine, USA et Ukraine). 
    - le développement de nouvelles gammes de produits : formulations et importation directe de lait en poudre, pâte à tartiner « cheese », beurre, poudres aromatisées pour fabrication des jus de fruits.
    - Le développement de la gamme boulangerie : levure, fours, équipements, recherche de franchises (type Paul, Le pain quotidien…)
    - la production d'emballage / packaging, design, création de marques, étiquetage