Vous êtes ici

Hongrie

Données générales

Superficie : 93 030 km²

Capitale : Budapest

Monnaie : Forint (HUF)

Langue : hongrois

Population : 9,8 millions d'habitants

PIB : 120,6 Mds USD

PIB/habitant : 12 363,5 USD par tête

PIB/habitant en parité de pouvoir d’achat : 23 236 USD

Décalage horaire : aucun

Climat : continental

 

> Après la chute du régime communiste, la Hongrie a réussi sa transition politique et économique et a mis en place une économie de marché, largement ouverte aux investissements étrangers (la Hongrie est au 2ème rang régional en termes de stocks d’IDE/hab). Aujourd’hui, la Hongrie a développé 3 axes industriels compétitifs et fortement exportateurs : véhicules et équipements automobiles, équipements électroniques et de télécommunications, médicaments. Elle possède en outre un secteur de services performant. 
Lire la suite (Service Economique de Budapest).

    • Informations Pays

      HongrieDes informations générales (caractéristiques et organisation du pays, données économiques, politique fiscale, …) synthétisées dans la fiche-pays de la Chambre de Commerce et d’Industrie franco-hongroise et la fiche Hongrie de Business France.
       
      Pour aller plus loin :

    • Exporter en Hongrie

      Secteurs et marchés

      La Chambre de commerce et d’industrie franco-hongroise analyse des secteurs porteurs (voir le dossier Réussir en Hongrie).

      Business France fournit des focus marchés (sur inscription).

      Des ressources complètes (économie et statistiques, commerce extérieur, classements comparatifs, grands groupes locaux…) sont également disponibles sur GlobalEdge/Hongrie

      Risques et opportunités

      Synthèse de la situation économique, moyens de paiement courants, techniques de recouvrement, incidents de paiement dans la fiche risque pays de Coface de la Hongrie


      Des opportunités d’affaires commerciales et technologiques qualifiées proposées par le réseau Enterprise Europe Network
      > Base de données de recherche de partenaires

      Interculturel et voyages

      Au-delà des idées toutes faites

      Il faut savoir qu’à la fin du 20e siècle, la Hongrie appartenait à l’Empire austro-hongrois et que durant la Première Guerre mondiale, elle s’est rangée du côté de l’Allemagne. À la fin de la guerre et après la capitulation de l’Allemagne et de ses alliés, elle a été forcée de signer le Traité de Versailles et le Traité de Trianon. Ce traité a eu de graves conséquences pour la Hongrie parce que ses frontières ont été redessinées et plus de trois millions de Hongrois se sont trouvés alors séparés de la mère patrie et rattachés à la Slovaquie, à l’Ukraine, à la Yougoslavie et à la Roumanie (à la Transylvanie plus précisément, l’un des lieux de naissance de la Nation hongroise). Ce sont là des blessures anciennes qu’un étranger n’a pas intérêt à réveiller...

      > Éviter le choc des cultures avec Intercultures/Hongrie.ca

       

      Sécurité et santé en voyage

      Infos pratiques et alertes sécurité dans les conseils aux voyageurs/Hongrie par le Ministère des Affaires étrangères.

      Autres sources d'information

      Go To Hungary

      www.gotohungary.com

       

      Econews

      www.econews.hu

    • Actualités

      Votre information en direct de Hongrie avec Budapest Business Journal


      Contrôle des marchandises en circulation

      EKAER : Système de contrôle électronique du transit de marchandises

      EKAER (Elektronikus Közúti Áruforgalom-Ellenörzö Rendszer), acronyme hongrois pour Système de contrôle électronique du commerce et du transport est officiellement en place en Hongrie depuis le 1er janvier 2015. Il a pour objectif de minimiser les possibilités de fraude à la TVA en contrôlant la quantité de marchandises circulant sur le réseau routier public hongrois.

      Depuis le 1er janvier 2015, il faut donc déclarer les activités suivantes nécessitant du transport routier :

      1) importation de produits vers la Hongrie provenant d’autres États-membres de l’Union européenne ou importations diverses,
      2) exportation de produits depuis la Hongrie vers d’autres États-membres de l’Union européenne ou exportations diverses,
      3) première vente de produits soumise à la taxe, destinée à l’utilisateur final sur le territoire national, si elle est effectuée par un véhicule soumis à la taxe routière (soit par un véhicule dont le poids total est supérieur à 3,5 tonnes).


      La déclaration doit être faite par
      - le destinataire ou celui qui réceptionne l’envoi (importations vers la Hongrie)
      - l’expéditeur ou celui qui effectue le chargement de l’envoi (exportations depuis la Hongrie)
      - l’expéditeur (les cas de la catégorie 3, ci-dessus).


      Qui doit faire les démarches ?
      Dans la plupart des cas, c'est le partenaire hongrois qui devra s’inscrire auprès du NTCA Hongrois (National Tax and Customs Administration) et obtenir le numéro EKAER correspondant au chargement.
      Ce numéro devra être mis à disposition du transporteur. Une communication entre client et fournisseur sera donc essentielle et spécialement dans le cas où le vendeur français est responsable du transport. 

      A retenir : le numéro EKAER est unique à chaque opération de transport et n’est valable que 15 jours.


      Le numéro EKAER sert à identifier un chargement :
      - transporté par le même véhicule,
      - destiné à un même lieu de réception,
      - pour le même client (le propriétaire du produit s’il s’agit du transport de ses produits propres, le destinataire pour le travail à façon),
      - pour un seul trajet du véhicule de transport.

      Un seul numéro EKAER peut couvrir plusieurs types de produits ayant des positions tarifaires différentes.


      Le numéro EKAER, des démarches supplémentaires pour les échanges avec la Hongrie (la fiche EEN / CCI Bretagne – Entreprise Europe Ouest donne des explications très pédagogiques sur le nouveau dispositif).


      Des informations également sur le site EKAER.hu (pages en français) 

      EKAER - Système de contrôle du transport routier Hongrie


      Réussir dans les PECO

      Albanie, Bulgarie, Hongrie, Pologne, Roumanie, République Tchèque, Slovaquie et Serbie

      FranceMondeExpress

      Télécharger le dossier complet

Questions liées