Vous êtes ici

Réduire ses risques financiers export

Pour être bien payé à l’export, le bon moyen de paiement ne fait pas tout. Non seulement il faut être attentif au risque client, mais ajouter si nécessaire, des garanties de paiement. Mobiliser ses créances reste aussi une option utile. Enfin au bout du compte, le recouvrement des impayés restera l’arme ultime.

Prévenir les impayés

Les bonnes pratiques
> S'assurer de l’existence de l’entreprise (une carte de visite ne suffit pas…)
> Disposer du nom complet de l’entreprise
> Avoir un interlocuteur fiable dans l’entreprise cliente
> Avoir le bon identifiant de la société (l’équivalent du SIREN en France)
> Connaitre la situation financière de la société
> Connaitre sa place sur le marché et l’évolution de son secteur d’activité
> Connaitre la situation politique et économique du pays

Et bien contractualiser. Par exemple, les conditions générales de vente adaptées et acceptées.

    • Mieux connaître son risque clients

      Les assureurs-crédit sont les mieux placés pour apprécier en continu la solvabilité des entreprises : ils suivent leur propre risque de devoir intervenir si le client ne paye pas. Ils tiennent à jour une cote de chaque entreprise qui sert de référence dans les échanges commerciaux (nationaux et internationaux).

       

      Déterminez votre risque de crédit avec Cofacerating

      Les avis de crédit @rating sont destinés à faciliter la prise de décision de crédit par l’exportateur. Leur consultation en ligne indique la solvabilité d’une entreprise et les limites de crédit couvertes par la Coface. Les avis s’appuient sur une base de données de plus de 50 millions d’entreprises dans le monde et l’analyse du risque de chaque pays.

      Une échelle simple est utilisée pour refléter le montant maximal d’exposition sur une transaction unique.

      Plus sur les avis de crédit @rating Coface

       

      Connaître la capacité de payer d’une entreprise

      La Coface propose également des rapports sur la capacité d’une entreprise à honorer ses engagements financiers. Rapports d’entreprise Coface

       

      Solvabilité sur un an d’un acheteur

      La Coface évalue le risque acheteur qui mesure la probabilité de faire défaut d’une entreprise sur une période d’un an. Évaluation du risque acheteur

       

      Risque client par Euler Hermes

      Une base de données de 40 millions d’entreprises dans le monde et des bureaux risques dans plus de 50 pays. Complétée par une analyse de risque pays économique et politique avec la vulnérabilité financière et cyclique. Solutions Euler Hermes avec l’assurance-crédit

       

      Premier niveau de surveillance des clients non dénommés en ligne : Service Eolis

      EH Intelligence fournit la visibilité en temps réel du risque client et permet d’adapter les garanties des contrats d’assurance-crédit : EH Intelligence

       

      Autres assureurs-crédits (à l'étranger)

       

      Credendo (Belgique)

      SACE BT (Italie)

      Lloyd’s (Grande Bretagne)

      Zurich Versicherung (Allemagne)

      AXA Winterthur (Suisse)

      AIG UK Ltd (Grande Bretagne)

      CESCE (Espagne)

      etc.

       

    • Se protéger des impayés

      L’assurance-crédit

      Assurance-crédit Coface

      Elle permet de protéger les créances export et de garantir le courant d’affaires en étant modulable. Le contrôle des risques se fait en temps réel par l’accès à l’information, aux évaluations et avis de crédit. Elle inclut le recouvrement des impayés dans le monde entier. Assurance-crédit Coface
       

      Solutions assurance-crédit Euler Hermes

      Les PME bénéficient de la formule Business Pass EH. Elle apporte la prévention du risque client (réseau d’information et d’analyse financière), l’indemnisation rapide et élevée des créances garanties et un recouvrement des impayés. À l’export, la  zone de garantie proposée inclut l’Europe, l’Amérique du Nord, les BRIC et les pays du Maghreb. Business Pass EH

       

      L'assurance-crédit Atradius

      Atradius propose une prestation classique et une assurance-crédit Global, conçue sur mesure et flexible, qui  intègre les caractéristiques des activités locales des filiales dans chaque pays.

      L'assurance-crédit Atradius Global

      Recouvrer les impayés

      Que les créances soient assurées ou non, on peut bénéficier de la prestation Recouvrement des créances
       

      Recouvrement des créances par la Coface

      La Coface s’appuie sur son réseau « Coface partners ». La solution externalisée permet de préserver la relation avec son débiteur et maintenir la possibilité d’un courant d’affaires ultérieur. L’accès à une « force de frappe » locale permet de renforcer l’efficacité de la démarche.

      Recouvrer ses impayés avec la Coface
       

      Recouvrement Atradius

      Atradius propose de prendre en charge le recouvrement des créances impayées quels que soient le pays, la monnaie et la langue utilisés. Services de recouvrement d’Atradius
       

      Solutions de recouvrement Euler Hermes

      Euler Hermes procède en 2 étapes : recouvrement amiable puis judiciaire. Les chiffres fournis indiquent que 92% des récupérations sont faites à l'amiable, réalisées en moins de 6 mois pour ¾ d’entre elles. Et 95% des procédures judiciaires sont des succès. Euler Hermes dispose de 600 recouvreurs à travers le monde. Recouvrement des créances commerciales par Euler Hermes

      Céder ses créances à une société d'affacturage

      Si vous ne souhaitez pas gérer par vous-même votre poste clients, vous pouvez céder les créances que vous détenez à un organisme financier spécialisé (affacturage ou « factoring »). En contrepartie, et moyennant une commission, vous disposez immédiatement de la trésorerie, charge à l’organisme de récupérer ces créances pour son compte. Votre banque est en mesure de vous proposer différentes formules d'affacturage.

      Des sociétés d’assurance privées fournissent également un service d’affacturage, comme la COFACE, EUROFACTOR, ...


      Mini-guide de l’affacturage et de l'assurance crédit de la Fédération Bancaire Française

       

    • Autres garanties

      Avance + Export Bpifrance
      Permet de sécuriser et financer le paiement des factures en euros des PME françaises

      > Être assuré contre le risque de défaillance de ses clients étrangers

      > Disposer de la trésorerie au plus vite

      Les « plus » de l’Avance +

      • Pouvoir vérifier gratuitement la solvabilité de votre acheteur avant chaque nouveau contrat
      • Chaque facture émise est assurée, alerte en cas d’information négative sur l’acheteur. Le remboursement est à hauteur de 90% en cas de défaillance
      • Tout retard de paiement fait l'objet d'une relance
      • Le volant de factures cédées donne un droit à tirage à hauteur de 100 %, totalement libre
      • Il n’est pas nécessaire de céder tout le CA export, les acheteurs au cas par cas sont aussi acceptés.
      • La tarification est unique quelle que soit la zone d'export ("tarif de gros" de la police d'assurance de Bpifrance)
         

      Le « moins »

      • Pour le moment, seules les factures (et paiements) en euro sont possibles.
         

      > Avance + Export Bpifrance

       

      CAP EH export: garantir au-delà de l’assurance-crédit

      C’est un complément de l’assurance-crédit qui permet une protection contre le risque d'impayés sur des clients étrangers considérés comme stratégiques pour leur développement, mais dont la situation financière est jugée fragile.


      > Cap EH pour assurer des clients sensibles

       

      S'assurer contre les risques d'exécution et de paiement dans un contrat d'exportation

      Dans le cadre d’un contrat d’exportation vous pouvez vous protéger des risques encourus au titre de l’exécution du contrat, de son préfinancement ou de son paiement.

      Vous pouvez aussi devoir fournir des cautions pour lesquelles il faut garantir les banques.

      Ou encore subir un risque de change sur la contre-valeur en euro de votre vente.

      Ces risques sont couverts par les garanties publiques gérées par la Coface pour le compte de l’État.


      Assurance-crédit export (durée de crédit supérieure à 2 ans) : garantie qui permet de couvrir les risques encourus pendant la période de fabrication (interruption de marché) et/ou pendant la période de crédit (non-paiement).

       

      Garantie de l’émission des cautions export : C’est une garantie qui couvre les établissements financiers pour faciliter l’émission d’une caution dans le cadre votre contrat. En cas d’appel de la caution, la garantie couvre à hauteur de 80% maximum, contre le risque de non- remboursement des sommes dues par votre entreprise. Aucune prime n’est facturée : la Coface partage les commissions de l’émetteur.


      Garantie des préfinancements : Elle facilite la mise en place de crédits de préfinancement par les banques. Ils sont destinés à alléger la trésorerie de l’exportateur en cas d’acomptes insuffisants ou de paiements tardifs. Aucune prime ne vous est facturée, la Coface partage les commissions de la banque.
       

      Assurance change : Elle garantit les offres en devises à des acheteurs étrangers et les fluctuations de change sur la durée du déroulement du contrat.

       

      Garantir les investissements à l'étranger

      Pour faciliter le financement des investissements à l'étranger liés à la création de filiale (hors Union européenne, Norvège, Islande, Lichtenstein et Suisse) ou au rachat majoritaire, Bpifrance propose une garantie de projets à l'international.

       

      L’assurance investissement gérée par la Coface garantit des investissements contre les risques extra-commerciaux et notamment politiques.

       

      Quelques garanties pour cas particuliers

      Il s’agit de solutions de couverture contre des risques spécifiques, sortant du cadre des contrats classiques.
       

      La police Excédent de perte ou « Excess of Loss »

      Franchise élevée sur une partie importante du portefeuille, limites de crédit discrétionnaires ou non annulables pour les acheteurs-clés.
       

      Financement des transactions commerciales

      Financement des transactions commerciales, achat de créances sans recours, confirmation de lettres de crédit ou encore le crédit acheteur
       

      Préfinancement et non-livraison de marchandises prépayées

      Couverture d’acompte et préfinancement export dit structuré
       

      Appel abusif des cautions

      Couverture des appels non justifiés suite à des évènements liés au risque politique
       

      Confiscation d’avoirs étrangers et d’investissements

      La couverture protège contre la confiscation, expropriation, nationalisation et la déchéance.

       

      > Produits spéciaux par Atradius

Questions liées