Vous êtes ici

Porte d’entrée dans dix pays de l’ASEAN

Publié le
19/10/2018

L'accord de libre-échange Union européenne-Singapour est le premier de ce type à avoir été scellé avec un État-membre de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (Asean).

    • Un marché régional attractif

      L'intérêt pour les exportateurs européens est d'avoir, avec cet accord, un accès privilégié à la région Asie-Pacifique via Singapour.

       

      L’Asean compte dix pays et totalise plus de 600 millions d'habitants : Indonésie, Malaisie, Philippines, Singapour, Thaïlande, Brunei, Vietnam, Laos, Birmanie, Cambodge.

       

      La signature finale n'est que la première étape du processus ultime. Les textes doivent encore recevoir l'aval des Parlements de chaque État-membre.

       

      Pour le volet commerce, la procédure devrait être rapide et permettre une entrée en vigueur dès 2019, avant la fin du mandat de la Commission.

       

      Pour le volet investissement, l'examen par chacun des 27 risque de prendre beaucoup plus de temps.

       

      > L'article des Échos L’Europe s’ouvre à l’Asie du Sud-Est

Informations complémentaires :

Date:
19/10/2018

Mots clés :